Des pistes (suite et fin) pour aider les enfants dans leurs apprentissages grâce à Viriginie Lefranc, praticienne en psychothérapie.

Les explications de Virginie rejoignent mes convictions et donc ma méthode d’écriture : pour qu’un enfant comprenne et apprenne bien, il faut que l’explication qu’on lui donne soit en adéquation avec ses préférences d’apprentissages.

Enfant auditif

« L’adulte doit favoriser l’expression orale, fournir verbalement toutes les explications dont l’enfant a besoin pour mémoriser et réaliser l’activité. Lui demander de répéter à haute voix les explications pour lui permettre ultérieurement de réaliser l’activité, de façon autonome. Le laisser lire, s’exprimer à haute voix est sa technique de mémorisation. »

 

La lettre d en cursive

Ceci est possible avec J’apprends à écrire en cursive et Je m’entraine à écrire en cursive. Chaque lettre peut se décomposer oralement en une suite d’enchainement que l’enfant pourra répéter.

Enfant communicatif

« Privilégier la discussion, la conversation, avec tout son entourage. L’enfant a besoin d’argumentations orales et a besoin de les vérifier en s’exprimant. Le laisser poser des questions, mais aussi le laisser s’expliquer. Les jeux de questions-réponses sont adaptés à son évolution. »

Enfant kinesthésique

« Privilégier l’apprentissage concret. L’enfant a besoin de mouvement. Dans l’action, il active ses facultés de mémorisation. Les jeux de rôles est les jeux de construction lui sont nécessaires. Pour se souvenir d’une chose apprise, il fait appel à des impressions déjà vécues. »

Dans  J’apprends à écrire en cursive et Je m’entraine à écrire en cursive chaque lettre est sur une page A4 permettant aux enfants de commencer l’apprentissage de l’écriture avec de grands mouvements.

Enfant visuel

« Les images sont très importantes, elles sont nécessaire à l’enfant pour lui permettre de faire le lien entre ce qu’il entend et ce qu’il comprend. Le dessin est à privilégier pour l’aider à comprendre et à devenir autonome. L’adulte doit privilégier ce mode de fonctionnement pour le communiquer à l’enfant qui sera à même ultérieurement de le mettre en pratique, face à une difficulté en posant lui même sur un papier un sujet, sous forme de graphiques, panneaux…

Les couleurs sont importantes, privilégier (feutres, crayons de couleur…), se sont pour lui des outils techniques de mémorisation. La vidéo et les reportages télévisuels favorisent son apprentissage. »

Enfin dans  J’apprends à écrire en cursive  chaque lettre est décomposée en segment de couleurs pour apporter aux enfants visuels des repères dans la décomposition des lettres.

La décomposition de la lettre en cursive

« Quelque soit la sensibilité de l’enfant, l’adulte doit :

  • Se mettre au niveau de l’enfant
  • S’assurer de la réceptivité de l’enfant
  • Parler avec des mots compréhensibles par l’enfant
  • Respecter le rythme de l’enfant
  • Se mettre à sa hauteur pour lui parler, présenter les objets à hauteur de son regard ou de ses mains
  • Veiller à son état de fatigue
  • Demander à l’enfant quels sont ses besoins pour l’accompagner dans ses gestes quotidiens.
  • Accepter également qu’il souhaite y arriver seul lui laisser le temps de le faire.

Il est important d’explorer toutes les facettes possibles du jeu pour lui en faciliter la maîtrise, favoriser son développement et ses comportements. »

Stress Psychothérapie
Virginie Lefranc
Praticienne en psychothérapie
Coach de vie
Consultante
http://www.stresspsychotherapie.fr

Développer le potentiel de vos enfants