Étiquette : dyspraxie (Page 2 sur 2)

J’apprends à écrire en cursive version ipad

J'apprends à écrire en cursive iPad

J’apprends à écrire en cursive est enfin disponible sur iPad. Elle se nomme cursive HD.

Cette application est la version « iPad » du cahier effaçable J’apprends à écrire en  cursive.

 

Vous retrouverez dans cette application, tout l’intérêt de la méthode « Serpodile » pour l’apprentissage de l’écriture cursive :

  • 14 tracés de base (rond, canne, boucle …) ayant chacun une couleur déterminée.
  • 26 lettres en cursives minuscules décomposées en fonction des 14 tracés de base. Les tracés de base se retrouvent visuellement dans chacune des lettres.
  • la description auditive de chacune des lettres en tracés de base qui permet aux enfants ayant du mal à automatiser leur geste d’écriture de verbaliser leur tracé. Cette verbalisation est particulièrement utile aux enfants dyspraxiques. La description est entendue par l’utilisateur de l’application à l’affichage de chaque nouvelle lettre.
  • un cadre coloré  qui permet de structurer l’espace. Les couleurs de ce cadre vont aider l’enfant à s’orienter en donnant une fonction à chaque couleur : le marron pour la terre, le bleu pour le ciel, le vert pour le feu vert et le rouge pour le feu rouge (en France on écrit de gauche à droite, on commence au feu vert et on termine au feu rouge). Cette aide est très utile aux enfants dyspraxiques.

Lorsque l’enfant réalise son tracé, il est contraint par l’application de commencer au « feu vert » matérialisé par un point vert et une flèche verte indiquant par où commencer le tracé et de terminer au feu rouge (matérialisé par un point rouge)

Enfin grâce à la taille de l’écran de l’iPad, la proportion des lettres est respectée. La hauteur du l est bien 3 fois celle du a, le d deux fois celle du a. Seul le f ne respecte pas tout à fait cette proportion (il est un petit peu plus petit que ce qu’il devrait être) car nous avons fait le choix de garder une taille suffisamment grande pour les « petites lettres ».

Cette première application iPad pour Serpodile n’est qu’un début. Nous préparons prochainement une version pour IPhone puis pour Android et Kindle fire. Un version pour l’Iphone devrait aussi bientôt voir le jour.

Cette application existe aussi en version lite.

Un cahier séyès 21×29,7 pour dyspraxique

cahier seyes (2mm) pour dyspraxique

 

Après les cahiers 7mm, 5mm et 3mm Serpodile met en vente le cahier séyès 21×29,7 (2 mm) avec des lignes colorées.

Ce cahier a l’interligne des cahiers gros carreaux du commerce. A la place des « gros carreaux », vous trouverez des lignes colorées qui permettent à l’enfant dyspraxique de se repérer dans l’espace de sa feuille. Chaque ligne horizontal a sa fonction et sa couleur : Marron pour la terre (c’est là que se posent toutes les lettres), vert pour l’herbe (les petites lettres ne dépassent pas la hauteur de l’herbe), bleu pour le ciel (les grandes boucles montent jusqu’au ciel) et enfin rouge pour le feu (les jambages, ne doivent pas aller plus bas que le feu, sinon ils se brulent). Les lignes colorés vont permettre à l’enfant de verbaliser son écriture.

Lignes du cahier seyes (2mm) pour dyspraxiques

Afin de ne pas perturber l’enfant dyspraxique dans son écriture, Le lignage ne comporte pas de lignes verticales (il n’y a pas de « carreaux » sur les lignes d’écriture), ni de marge. Dans ce cahier n’est conservé que les lignes nécessaires à l’écriture cursive.

Chaque page de cahier est entouré d’un cadre coloré qui permet de structurer l’espace de la feuille pour l’enfant et de lui donner des repères. La partie gauche du cadre est verte et la partie droite est rouge. On écrit de gauche à droite, du feu vert au feu rouge.

Ce cahier comporte 48 pages et le papier est du 90 g et la reliure est faite avec une spirale. En début de cahier, se trouve une notice explicative permettant de guider son enfant dans l’utilisation des ces lignes.

Ce cahier est un cahier vierge sans modèle particulier d’écriture. Il pourra être utilisé en rééducation (orthophonie, ergothérapie …), à la maison pour les devoirs ou encore de manière quotidienne en classe.

Serpodile était à la journée des dys

cahiers pour dyspraxiques dysgraphiques

 

Samedi c’était la 6ème journée des dys (dyslexie, dyspraxie, dysgraphie, dyscalculie …)

Serpodile était invité par DFD (Dyspraxies France Dys), à Noyon (60), pour présenter ses cahiers.  Plusieurs enfants ont pu tester sous mes yeux J’apprends à écrire en cursive. S’entrainer à faire des lettres en cursive était un jeu pour eux. La notion de feu vert pour commencer le tracé et feu rouge pour lever le crayon était rapidement comprise. A partir de là, les enfants étaient ravis de s’entrainer et de réussir.

Cette journée m’a aussi permise de rencontrer des enseignants, directeurs d’école, orthoptistes …. avec qui j’ai pu échanger sur mes cahiers d’écritures. Les différentes personnes rencontrées ont fait un très bon accueil à mes produits.

Les parents m’ont aussi suggéré des produits qu’ils seraient intéressés d’avoir comme un cahier avec l’écriture des chiffres, des lettres cursive à commander à l’unité. Ce retour est très précieux, car c’est avant tout pour répondre au besoin des enfants et de leurs parents que je crée les cahiers de Serpodile.

Une question est souvent revenue : Est-ce que la méthode d’apprentissage est cohérente avec les méthodes des enseignantes ?  Tout dépend de la méthode de l’enseignante. Les lettres de  J’apprends à écrire en cursive et Je m’entraine à écrire en cursive  n’ont aucune « bouclette » et leur tracé a été au maximum simplifié. L’objectif de la méthode est d’aider au mieux l’enfant à avoir une écriture lisible même si certaines simplifications ont été faite. Pour les enfants dyspraxiques ou dysgraphiques l’intérêt de l’écriture est avant tout que la trace écrite puisse être relue et comprise par eux ou par un tiers.

Enfin cette journée, m’a permise de rencontrer Marie-Pierre Germain et d’autres membres de l’association DFD (Dyspraxies France Dys) . Des gens très accueillants et pleins d’énergies, n’hésitant pas à vous faire écrire avec des gants de chantier et des lunettes recouvertes de film étirable pour vous faire ressentir le quotidien des dyspraxiques.

Un grand merci à tous pour cette belle journée d’échange,

Elisabeth (alias Mme Serpodile)

 

journées des dyspraxiques, dysgraphiques

 

 

J'apprends à écrire l'alphabet cursive

Je m’entraine à écrire l’alphabet en cursive

Je vous ais déjà présenté « J’apprends écrire l’alphabet : Les formes de bases » et  » J’apprends à écrire l’alphabet : l’écriture cursive » mais je ne vous ais toujours pas parlé de « Je m’entraine à écrire l’alphabet« .

J'apprends à écrire l'alphabet cursive

Ce cahier est un support d’entrainement pour les enfants qui ont déjà appris l’enchainement du mouvement permettant de former les lettres de l’écriture cursive.

Sur chaque page de ce cahier, se trouve la représentation cursive d’une lettre de l’alphabet.

Ce cahier permet à votre enfant de s’entrainer :

  • à bien commencer son tracé au bon endroit
  • à effectuer son tracé dans le bon ordre

Si votre enfant a appris à former ses lettres avec « J’apprends à écrire l’alphabet« , il retrouvera dans ce cahier les mêmes lettres mais « évidées » (l’enchainement visuel des formes de bases n’est plus visible). Votre enfant devra connaitre l’enchainement des formes (canne à l’endroit, pont, boucle ….) nécessaire à un tracé de qualité de la lettre.

écriture cursive : le m dans j'apprends à écrire l'alphabet

Le m dans "J'apprends à écrire l'alphabet"

écriture cursive : m

Le m dans "Je m'entraine à écrire l'alphabet"

Le commencement et la fin du tracé ne sont plus matérialisés par un feu vert et un feu rouge. Ce cahier est l’occasion de vérifier que votre enfant débute bien le tracé de sa lettre au bon endroit. Ce point est aussi capital pour acquérir une écriture lisible et efficace.

Dans l’objectif d’aider l’enfant dans sa concentration, dans chaque page sera représentée une seule lettre.

Votre apprenti écrivain retrouvera aussi le cadre bleu, marron, vert et rouge particulièrement adapté aux dyspraxiques et aux dysgraphiques.

Afin de pouvoir guider votre enfant, la description verbale de la forme est toujours présente en bas de chaque page du cahier. Pour certains enfants ayant des difficultés d’apprentissage de l’écriture, cette verbalisation peut-être capitale.

écriture cursive : boucle à l'endroit

Ce cahier est effaçable. Il est à utiliser avec un feutre pour tableau blanc (le feutre est fourni avec le cahier). Pouvoir effacer la trace écrite peut être très important pour des enfants conscients de leurs difficultés. Pouvoir effacer sa trace écrite dédramatise l’apprentissage de l’écriture.

Et enfin, effaçable permet de pouvoir réutiliser le cahier indéfiniment !!!

Un nouveau cahier en cours de préparation

Suite à des demandes d’utilisatrices des cahiers Serpodile , je suis en train de confectionner des cahiers avec un interligne de 5 mm. Ce cahier sera une étape intermédiaire entre le cahier 3 mm et le cahier 7 mm.

Préparation des cahiers 5 mm

Dans ce cahier vous retrouvez le cadre coloré adapté aux enfants ayant des difficultés à se repérer dans leur feuille comme les dyspraxiques ainsi que des lignes de couleurs adaptées à l’écriture cursive.

Il me reste à constituer le stock et à mettre la fiche produit sur le site et ce cahier pourra être à vous !!!

Les cahiers à écrire de Serpodile

Les cahiers d'écriture

Les cahiers d’écriture ont été élaborés avec l’objectif de fournir des aides de repérage dans l’espace lors de l’apprentissage de l’écriture. Ils sont adaptés aux enfants dyspraxiques ou dysgraphiques mais aussi à tous les enfants qui souhaitent apprendre à écrire. La méthode fournit des repères ludiques dans la feuille mais aussi au niveau des lignes utilisées dans l’écriture cursive.

Les cahiers d’écriture complètent la méthode d’écriture de Serpodile vue dans «J’apprends à écrire l’alphabet» mais ils peuvent être utilisés indépendamment.

 

Les points communs des 3 cahiers :

un cadre coloré (expliqué ici)

Cadre pour dyspraxique

des lignes de couleurs (expliquées ici)

Lignes pour dyspraxique

Les spécificités du « cahier d’écriture 7mm »

La réglure du cahier est de 7 mm (c’est l’interligne dans laquelle se place toutes les « petites » lettres).

Les exercices d’écriture

Exercices d'écriture

L’apprentissage de l’écriture cursive est progressive. Les premiers exercices sont constitués de lettres seules puis elles sont associées entre elles sous forme de syllabes. Enfin votre enfant pourra s’exercer en écrivant des mots.

Chaque ligne d’écriture est construite sur la progression suivante :

– un modèle pour droitier avec feux verts et feux rouges

– un guide avec feux verts et feux rouges sur lequel votre enfant pourra repasser

– des feux verts et feux rouges sans guide

– des feux verts

– une espace pour s’entraîner tout seul

– un modèle pour gaucher avec feux verts et feux rouges

Des pages d’écriture avec un modèle comportant un feu rouge et un feu vert.

Les feux

Méthode d'apprentissage de l'écriture

Sur chaque lettre, syllabe ou mot, votre enfant trouvera un ou plusieurs points verts et rouges. Ils sont des métaphores de la signalisation. Les points verts correspondent aux feux verts et les points rouges aux feux rouges.

Au feu vert, on pose son crayon sur la feuille, on effectue le tracé jusqu’au feu rouge et on repart du feu vert suivant. Votre enfant doit au fur et à mesure automatiser à quel moment il doit ou non lever son crayon.

Cet apprentissage se fait aussi bien au niveau des lettres qu’au niveau des syllabes et des mots.

 

Les spécificités de « Mon Cahier 7 mm ».

Cahier 7 mm

 

« Mon cahier 7 mm » est un cahier vierge dont la réglure est de 7 mm. Ce cahier comporte 48 pages avec des lignes recto-verso.  Chaque page contient 4 « blocs » de lignes d’écriture colorées.

Chaque page contient volontairement peu de blocs d’écriture afin que l’ensemble reste aéré et que l’enfant puisse se repérer.

Ce cahier est particulièrement adapté aux enfants qui ont encore une grosse écriture.

 

Les spécificités de « Mon Cahier 3 mm ».

Cahier 7 mm

 

« Mon cahier 3 mm » est un cahier vierge dont la réglure est de 3 mm.

Une réglure de 3mm correspond à la réglure des premiers cahiers d’apprentissage de l’écriture (cahier d’écolier). Cette réglure est celle utilisée dans les premiers cahiers d’apprentissage de l’écriture au CP.

Ce cahier comporte 48 pages avec des lignes recto-verso.  Chaque page contient 10 « blocs » de lignes d’écriture colorées.

 

Des lignes de couleurs pour l’écriture cursive

lignes pour dyspraxiquesIl est possible d’aider les enfants dans leur apprentissage de l’écriture en codifiant les lignes de leur cahier. Cela leur permet de structurer l’espace et de mieux se repérer dans les lignes et les interlignes.
Ce code couleur, mis au point par l’équipe de l’hôpital de Bicêtre (C. Charrière et C. Galbiati) et est actuellement utilisé par de nombreux ergothérapeutes pour aider les enfants dyspraxiques.

Chaque ligne a une couleur qui permet de raconter une histoire.

    • La ligne marron est la ligne de la terre sur laquelle toutes les lettres sont posées.
    • La ligne verte représente l’herbe. Les petites lettres (a, e, r, …) sont toutes entre la terre et l’herbe.
    • Entre ces 2 lignes, se trouve la ligne de l’amitié : ligne sur laquelle les lettres s’attachent (c’est ici qu’elles se donnent la main).
    • En dessous de la ligne marron, se trouve la ligne du feu (la ligne rouge) sur laquelle descendent les lettres comme le g, le j, le p ….
    • Tout en haut, on trouve le ciel, vers lequel les grandes lettres comme le l, le h … montent.

Il est ainsi aisé de corriger votre enfant en rendant l’apprentissage de l’écriture ludique. Pour cela vous pouvez utiliser les métaphores des différentes lignes : si la lettre dépasse la ligne rouge vous pouvez parler de lettres qui se brûlent ou si la lettre dépasse la ligne bleue, elle a la tête dans les nuages.

écriture dspraxiqueécriture dyspraxique

Vous pouvez retrouver ces lignes colorées dans le cahier d’écriture 7 mm de Serpodile.

Pourquoi un cadre coloré ?

cadre pour dyspraxique Certains enfants ont des difficultés à se repérer dans l’espace de la feuille. C’est en autre le cas des enfants dyspraxiques. Ils investissent mal l’espace qui leur est disponible, soit en écrivant tellement gros qu’une seule feuille de papier ne suffit pas à écrire un mot ou une phrase, soit au contraire en écrivant tout petit au milieu de la page.

Pour les aider à structurer leur espace, il est possible d’ajouter un cadre coloré sur leur feuille qui va leur donner de nouvelles notions spatiales. Ils pourront, si besoin, le verbaliser. Chaque couleur du cadre est choisie afin de lui donner du sens.

  • En haut de la page, une barre bleue va symboliser le ciel.
  • En bas, une barre marron va symboliser la terre.
  • A gauche, une barre verte correspondra au feu vert. On commence à gauche de la feuille, le feu vert indique que l’on a l’autorisation de démarrer.
  • A droite de la feuille, une barre rouge symbolisera un feu rouge. Quand on arrive à droite de la feuille, il faut s’arrêter. On s’arrête au feu rouge.

Si votre enfant a des difficultés de repérage dans l’espace, il a certainement besoin d’avoir des explications différentes que celles que nous avons l’habitude de donner. Ainsi, lorsque votre enfant apprendra à faire des boucles, au lieu de lui dire « pour faire une boucle tu montes et puis tu redescends » , vous pourrez lui expliquer « tu montes vers le ciel et tu redescends vers la terre ».

Ce code couleur a été mis au point par l’équipe de l’hôpital de Bicêtre (C. Charrière et C. Galbiati)

Vous retrouverez ce cadre dans les produits de Serpodile et entre autre « J’apprends à écrire l’alphabet » , « Je m’entraine à écrire l’alphabet » et « Cahier d’écriture 7 mm ».

Page 2 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén