Étiquette : écriture dyspraxie cahier

Un nouveau cahier dans la boutique : le cahier séyès 2mm à carreaux

Couverture cahier à carreaux séyès interligne 2mm

Voici le petit dernier de la boutique Serpodile : Le cahier vierge séyès 2mm avec carreaux.
Ce cahier vient compléter la gamme des cahiers vierges avec des lignes de couleurs et un cadre :

Avec cet ensemble de cahiers, les enfants peuvent progresser à leur rythme en réduisant petit à petit la taille de leur écriture jusqu’à parvenir à écrire dans un cahier séyès à gros carreaux.

L’interligne de ce nouveau cahier est donc de 2 mm comme dans les cahiers d’écolier à gros carreaux.

Ce cahier est la dernière étape pour l’enfant avant son passage au cahier séyès classique du commerce.

lignes cahier carreaux séyès Les carreaux pourront lui permettre de respecter les règles de présentation demandés par les enseignantes : Le titre doit être écrit à 6 carreaux de la marge, la première ligne doit être écrite avec un retrait de 2 carreaux….

Comme tous les autres cahiers vierges de la boutique Serpodile, ce cahier possède :

    • un cadre coloré pour aider les enfants à s’orienter dans l’espace de leur feuille. Particulièrement utile aux enfants dyspraxiques.
    • des lignes de couleurs différentes qui grâce à leur fonction (marron la terre, vert l’herbe, bleu le ciel et rouge le feu) vont permettent aux enfants de mieux poser leur écriture et respecter les règles de graphisme.
    • un notice explicative pour guider l’enfant dans son utilisation des lignes et du cadre de couleur.

Chaque bloc de ligne est séparé du précédent afin que l’enfant puisse mieux se repérer entre les lignes pour les lettres montantes et descendantes. Il pourra ainsi conserver une écriture aérée et lisible même si écriture est encore maladroite.

J’apprends l’écriture cursive : Les formes de bases

Cahier effaçable : J'apprends l'écriture cursive
« J’apprends l’écriture cursive » a pour objectif de fournir une approche différente de l’apprentissage de l’écriture cursive. Cette méthode est progressive et commence par les apprentissages les plus simples. Elle est destinée aux enfants de maternelles et de CP. Elle a pour objectif de venir en aide aux enfants dyspraxiques ou ayant des difficultés d’orientation dans l’espace.

 

La première étape de la méthode est d’apprendre à l’enfant le tracé de 14 formes (rond, canne à l’endroit, canne à l’envers, pont …) qui combinées entre elles permettent de former toutes les lettres de l’alphabet. (par exemple l’association d’un rond et d’une canne à l’envers permettent de former le a).

Ecrire le a en cursive

Chacune des formes est placée dans un cadre expliqué dans un précédent article. Par rapport aux apprentissages classiques, une orientation des signes de bases (à l’endroit, à l’envers ..) est apportée. Cette précision permet à l’enfant  de verbaliser la notion d’orientation dans l’espace s’il rencontre des difficultés à ce niveau.

Pour chacune des formes de base sont associés :

  • une couleur différente (violet pour le pont à l’envers, gris pour le rond …)
  • un nom (pont à l’endroit)
  • un sens de tracé matérialisé par une flèche verte et un point rouge. (on démarre la lettre au feu vert et on réalise le tracé sans lever le crayon jusqu’au feu rouge).

Pont pour l'écriture cursive

Certains enfants préfèrent retenir la couleur associée à la forme de base, d’autres son nom ou encore le mouvement qu’ils effectuent pour le réaliser. Chaque enfant va trouver la méthode qui lui convient le mieux et qui lui permet de contourner la difficulté qu’il rencontre. N’imposez pas la méthode qui vous convient, elle ne convient pas forcément à votre enfant. Les enfants dyspraxiques privilégieront, par exemple, la verbalisation (c’est à dire l’association des noms des formes au tracé).

Dans un prochain article : L’apprentissage de l’écriture cursive dans « J’apprends l’écriture cursive ».

 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén